"Obidos", pièce unique, 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Grand Hôtel", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Saudade", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Vent d'Ericeira", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Rue des trésors", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Sesimbra Atlantico", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "L'Arbre rose", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Estoril", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Auto Industrial", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Au revoir Braga", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Le couple des Amoreiras", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Rio Tejo", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "La Main", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "La Maison", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Ménine", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. 
 — 
index

I found a dream that I could speak to

infos 

"Obidos", pièce unique, 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Grand Hôtel", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Saudade", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Vent d'Ericeira", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Rue des trésors", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Sesimbra Atlantico", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "L'Arbre rose", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Estoril", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Auto Industrial", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Au revoir Braga", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Le couple des Amoreiras", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Rio Tejo", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "La Main", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "La Maison", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. "Ménine", pièce unique 10 x 10 cm, signée au dos, faite à la main par la photographe. Image choisie, découpée, recadrée, insérée derrière le hublot protecteur, comme une loupe sur la miniature, fixée au papier canson, avec un espace de méditation neutre autour du cercle de l’image, le tout sur un support carton plume d’un centimètre d’épaisseur. Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées. 

– close –

I found a dream that I could speak to

 Les 15 images présentent à travers des hublots autant de visions miniatures que de bribes rêvées d’un paysage lumineux, exotique et introspectif appartenant au Portugal, pays éminemment poétique. D’abord une captation des lumières et des couleurs de Lisbonne, du Tage et de l’Océan Atlantique, il en résulte un sentiment aigu d’existence qui nous étreint, le plus souvent dans la douceur, parfois dans la mélancolie. Il suffit de regarder par la fenêtre symbolique et de s’approprier ce fragment d’éternité.

Le motif circulaire est aussi un hommage à l’écrivain poète portugais Fernando Pessoa qui portait des lunettes cerclées.

Elles peuvent fonctionner en solitaire ou par deux, par trois, et ainsi de suite, comme autant de combinaisons subjectives possible.

Autres images possible sur commande par mail à la photographe. Prix sur demande.