The residents and the DAL (organisation for the Housing Rights in France) are welcoming the people in the dermatological building where they live, in the Hospital de la Grave, Toulouse, Feb. 24, 2017.
Avant l'arrivée de Philippe Poutou, accueil avec gateaux faits maison par le Dal et les résidents du bâtiment de Dermatologie squatté à l'hôpital de la Grave, le 24 février 2017. Kaddour and a little boy sitting together, supported by the DAL, both homeless and squatting the dermatological building with other families in Hopital de la Grave, Toulouse, Feb. 24, 2017.
Kaddour et un petit garçon, soutenus par le DAL, tous deux sans toit et squattant le bâtiment de dermatologie de l'hôpital de la Grave, à Toulouse, le 24 février 2017. Window with the DAL flag, opening on the garden of the Hospistal de la Grave in Toulouse, Feb. 24 2017.
FEnêtre avec le drapeau du DAL, donnant sur un jardin de l'hôpital de la Grave à Toulouse, le 24 février 2017. Dal Poster in the dermatological building of Hopital de la Grave, on a door leading to the rooms of the squatting families, Toulouse, Feb. 24 2017.
Affiche du Dal dans le bâtiment de dermatologie de l'hôpital de la Grave sur la porte donnant vers les chambres des familles occupant le bâtiment, FEB 24 2017. Small rooftop outside a kitchen where a mural of Abbé Pierre's Face and Ebru's face, Squatted building Hopital de la Grave, Toulouse, Feb. 24, 2017.
Petit toit terrasse à l'extérieur d'une cuisine du bâtiment squatté de l'hôpital de la Grave avec le mural de l'Abbé Pierre et de Ebru, Toulouse, le 24 février 2017. Small rooftop outside a kitchen, window and wall with a mural Ebru's face, Squatted building Hopital de la Grave, Toulouse, Feb. 24, 2017.
Petit toit terrasse à l'extérieur d'une cuisine du bâtiment squatté de l'hôpital de la Grave avec le mural d'Ebru et une fenêtre où l'on aperçoit de femme dans la cuisine, Toulouse, le 24 février 2017. Door of the former secretariat where is written the name of the occupying family, Hôpital de la Grave; Dermatoligical building, Toulouse, Feb. 24 2017.
Porte de l'ancien secrétariat où est inscrit le nom d'une famille occupante, hôpital de la Grave, bâtiment de dermatologie; Toulouse, 24 février 2017. Arrival of Philippe Poutou at the dermatological building, Hopital de La Grave, Toulouse, Feb. 24 2017.
Arrivée de Philippe Poutou au bâtiment de dermatologie occupé, hôpital de la Grave, Toulouse, 24 février 2017. Arrival of Philippe Poutou at the dermatological building, Hopital de La Grave, Toulouse, Feb. 24 2017.
Arrivée de Philippe Poutou au bâtiment de dermatologie occupé, hôpital de la Grave, Toulouse, 24 février 2017. Arrival of Philippe Poutou at the dermatological building, Hopital de La Grave, Toulouse, Feb. 24 2017.
Arrivée de Philippe Poutou au bâtiment de dermatologie occupé, hôpital de la Grave, Toulouse, 24 février 2017. Media are present to attend the visit of Philippe Poutou in the dermatological building of Hopital de la Grave, Toulouse, Feb 24, 2017.
Les médias sont présents pour assister à la rencontre de Philippe Poutout avec les occupants du bâtiment de dermatologie de l'hopital de la Grave, Toulouse, le 24 février 2017. An activist of Dal and two residents listening to Philippe Poutou in the dermatological building of Hopital de la Grave, Tolouse, Feb. 24 2017.
Une militante du Dal et deux résidentes écoutant Philippe Poutou au bâtiment de dermatologie de l'hopital de la Grave, Toulouse, 24 février 2017. Crowd of residents, activists and journalists around Philippe Poutou, in the dermatological buiding, Hopital de la Grave, Toulouse, Feb. 24, 2017.
Foule des résidents, des militants et des journalistes entourant Philippe Poutou, dans le bâtiment de dermatologie, Hopital de la Grave, Toulouse, le 24 février 2017. Families of residents listening to Philippe Poutou, in the dermatological buiding, Hopital de la Grave, Toulouse, Feb. 24, 2017.
Famille de résidents écoutant Philippe Poutou, dans le bâtiment de dermatologie, Hopital de la Grave, Toulouse, le 24 février 2017. Philippe Poutou outside the dermatological building occupied by families of migrants at the Hospital de la Grave, Toulouse.
Philippe Poutou, à l'extérieur du bâtiment de dermatologie occupé par des familles de migrants à l'hôpital de la Grave, Toulouse. Phlippe Poutou visiting the exhibitions in the dermatological building occupied by families of migrants and the Dal, Hôpital de la Grave, Toulouse
Philippe Poutou visitant les expositions au bâtiment de dermatologie occupé par des familles de migrants et le DAL, à l'hôpital de la Grave, Toulouse. Philippe Poutou and a resident of the dermatological building occupied by families of migrants and the Dal, Hôpital de la Grave, Toulouse.
Philippe Poutou et un résident du bâtiment de dermatologie occupé par des familles de migrants et le DAL, à l'hôpital de la Grave, Toulouse. Philippe Poutou tasting the homemade food of a resident of the dermatological building occupied by families of migrants and the Dal, Hôpital de la Grave, Toulouse.
Philippe Poutou dégustant des beignets faits maison par une résident du bâtiment de dermatologie occupé par des familles de migrants et le DAL, à l'hôpital de la Grave, Toulouse. Young woman, resident at the entrance of the dermatological building occupied by families of migrants and the Dal, Hopital de la Grave, Toulouse.
Jeune femme résidente à l'entrée du bâtiment de dermatologie occupé par des familles de migrants et le DAL, Hôpital de la Grave, Toulouse. 
 — 
index

Philippe Poutou à l'Hôpital de la Grave

infos 

The residents and the DAL (organisation for the Housing Rights in France) are welcoming the people in the dermatological building where they live, in the Hospital de la Grave, Toulouse, Feb. 24, 2017.
Avant l'arrivée de Philippe Poutou, accueil avec gateaux faits maison par le Dal et les résidents du bâtiment de Dermatologie squatté à l'hôpital de la Grave, le 24 février 2017. Kaddour and a little boy sitting together, supported by the DAL, both homeless and squatting the dermatological building with other families in Hopital de la Grave, Toulouse, Feb. 24, 2017.
Kaddour et un petit garçon, soutenus par le DAL, tous deux sans toit et squattant le bâtiment de dermatologie de l'hôpital de la Grave, à Toulouse, le 24 février 2017. Window with the DAL flag, opening on the garden of the Hospistal de la Grave in Toulouse, Feb. 24 2017.
FEnêtre avec le drapeau du DAL, donnant sur un jardin de l'hôpital de la Grave à Toulouse, le 24 février 2017. Dal Poster in the dermatological building of Hopital de la Grave, on a door leading to the rooms of the squatting families, Toulouse, Feb. 24 2017.
Affiche du Dal dans le bâtiment de dermatologie de l'hôpital de la Grave sur la porte donnant vers les chambres des familles occupant le bâtiment, FEB 24 2017. Small rooftop outside a kitchen where a mural of Abbé Pierre's Face and Ebru's face, Squatted building Hopital de la Grave, Toulouse, Feb. 24, 2017.
Petit toit terrasse à l'extérieur d'une cuisine du bâtiment squatté de l'hôpital de la Grave avec le mural de l'Abbé Pierre et de Ebru, Toulouse, le 24 février 2017. Small rooftop outside a kitchen, window and wall with a mural Ebru's face, Squatted building Hopital de la Grave, Toulouse, Feb. 24, 2017.
Petit toit terrasse à l'extérieur d'une cuisine du bâtiment squatté de l'hôpital de la Grave avec le mural d'Ebru et une fenêtre où l'on aperçoit de femme dans la cuisine, Toulouse, le 24 février 2017. Door of the former secretariat where is written the name of the occupying family, Hôpital de la Grave; Dermatoligical building, Toulouse, Feb. 24 2017.
Porte de l'ancien secrétariat où est inscrit le nom d'une famille occupante, hôpital de la Grave, bâtiment de dermatologie; Toulouse, 24 février 2017. Arrival of Philippe Poutou at the dermatological building, Hopital de La Grave, Toulouse, Feb. 24 2017.
Arrivée de Philippe Poutou au bâtiment de dermatologie occupé, hôpital de la Grave, Toulouse, 24 février 2017. Arrival of Philippe Poutou at the dermatological building, Hopital de La Grave, Toulouse, Feb. 24 2017.
Arrivée de Philippe Poutou au bâtiment de dermatologie occupé, hôpital de la Grave, Toulouse, 24 février 2017. Arrival of Philippe Poutou at the dermatological building, Hopital de La Grave, Toulouse, Feb. 24 2017.
Arrivée de Philippe Poutou au bâtiment de dermatologie occupé, hôpital de la Grave, Toulouse, 24 février 2017. Media are present to attend the visit of Philippe Poutou in the dermatological building of Hopital de la Grave, Toulouse, Feb 24, 2017.
Les médias sont présents pour assister à la rencontre de Philippe Poutout avec les occupants du bâtiment de dermatologie de l'hopital de la Grave, Toulouse, le 24 février 2017. An activist of Dal and two residents listening to Philippe Poutou in the dermatological building of Hopital de la Grave, Tolouse, Feb. 24 2017.
Une militante du Dal et deux résidentes écoutant Philippe Poutou au bâtiment de dermatologie de l'hopital de la Grave, Toulouse, 24 février 2017. Crowd of residents, activists and journalists around Philippe Poutou, in the dermatological buiding, Hopital de la Grave, Toulouse, Feb. 24, 2017.
Foule des résidents, des militants et des journalistes entourant Philippe Poutou, dans le bâtiment de dermatologie, Hopital de la Grave, Toulouse, le 24 février 2017. Families of residents listening to Philippe Poutou, in the dermatological buiding, Hopital de la Grave, Toulouse, Feb. 24, 2017.
Famille de résidents écoutant Philippe Poutou, dans le bâtiment de dermatologie, Hopital de la Grave, Toulouse, le 24 février 2017. Philippe Poutou outside the dermatological building occupied by families of migrants at the Hospital de la Grave, Toulouse.
Philippe Poutou, à l'extérieur du bâtiment de dermatologie occupé par des familles de migrants à l'hôpital de la Grave, Toulouse. Phlippe Poutou visiting the exhibitions in the dermatological building occupied by families of migrants and the Dal, Hôpital de la Grave, Toulouse
Philippe Poutou visitant les expositions au bâtiment de dermatologie occupé par des familles de migrants et le DAL, à l'hôpital de la Grave, Toulouse. Philippe Poutou and a resident of the dermatological building occupied by families of migrants and the Dal, Hôpital de la Grave, Toulouse.
Philippe Poutou et un résident du bâtiment de dermatologie occupé par des familles de migrants et le DAL, à l'hôpital de la Grave, Toulouse. Philippe Poutou tasting the homemade food of a resident of the dermatological building occupied by families of migrants and the Dal, Hôpital de la Grave, Toulouse.
Philippe Poutou dégustant des beignets faits maison par une résident du bâtiment de dermatologie occupé par des familles de migrants et le DAL, à l'hôpital de la Grave, Toulouse. Young woman, resident at the entrance of the dermatological building occupied by families of migrants and the Dal, Hopital de la Grave, Toulouse.
Jeune femme résidente à l'entrée du bâtiment de dermatologie occupé par des familles de migrants et le DAL, Hôpital de la Grave, Toulouse. 

– close –

Philippe Poutou à l'Hôpital de la Grave

Philippe Poutou est venu rencontré les 70 familles d'occupants soutenus par le DAL. Le bâtiment occupé depuis un mois accueille plusieurs familles de migrants venues du Maroc, d'Algérie notamment dans les anciens locaux de dermatologie. Ils sont présents et ont préparé des gateaux et galettes. Il les écoute, répond à leurs questions et visitent les locaux qui accueillent aussi plusieurs expositions. Les militants du Dal entourent les résidents du bâtiment au quotidien et sont également présents.